• Vous craignez à terme des licenciements économiques ?
  • Vous souhaitez réorganiser vos équipes ?
  • Vous auriez besoin de nouvelles compétences ?
  • Vous devez vous adapter aux contraintes de votre marché ?

Alternative au licenciement économique, la mobilité professionnelle peut permettre de réorganiser son entreprise grâce à la gestion des compétences.

Qu’est-ce que le dispositif Transco ?

Le nouveau dispositif “ Transitions collectives” (Transco), déployé depuis le 15 janvier 2021 dans le cadre de France Relance, a pour objectif d’accompagner les entreprises qui souhaitent mettre en place une démarche de reconversion professionnelle

Ce dispositif s’adresse aux salariés dont l’emploi est fragilisé et se base sur le volontariat.

Transco

C’est une option face aux démarches de plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) ou de rupture conventionnelle collective. Un conseiller en évolution professionnelle (CEP) assure un suivi salarié pendant toute la durée de construction et de réalisation de son projet de transition professionnelle.

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, ce dispositif est intégralement pris en charge par l’OPCO. Pour les entreprises de 50 à 250 salariés, le financement est pris en charge à 100% dans le cadre de la prestation conseil en ressources humaines (PCRH).

E-novens prépare, pilote et coordonne le projet

Avec E-novens, cabinet référencé PCRH, vous êtes accompagnés dans les modalités de mise en œuvre des parcours Transco :

  • Analyser les métiers “porteurs” sur le bassin d’emploi, 
  • Identifier les emplois fragiles et les salariés éligibles,
  • Identifier les compétences transférables pour une mobilité en interne et/ou en externe,
  • Identifier les compétences à acquérir,
  • Accompagner la construction du parcours : information collective par le biais d’ateliers internes et mise en relation avec le CEP
  • Constituer et déposer le dossier de demande de prise en charge auprès l’Association Transition Pro (ATPro) via la plateforme régionale dédiée.

A l’issue de sa formation, le salarié pourra :

  • Soit réintégrer son poste ou un poste équivalent
  • Soit s’orienter, avec l’aide de Pôle Emploi, vers le métier lié à sa reconversion selon les modalités de ruptures classiques (démission, rupture conventionnelle, licenciement économique, etc.).

Les parcours Transco sont financés grâce au budget attribué au FNE-Formation.

Le projet de reconversion professionnelle peut être complémentaire au compte personnel formation (CPF). En effet, le dispositif Transco ne finance pas :

  • Le bilan de compétences
  • L’accompagnement VAE
  • Les formations non certifiantes
  • L’apprentissage
  • Les permis de conduire VL/PL
  • L’accompagnement à la création d’entreprise
  • Les formations pour les bénévoles et volontaires en service civique pour l’exercice de leur mission

Nous vous soutenons dans vos démarches, contactez-nous pour en savoir plus !

Articles récents